Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

 

 

 

Le Nelumbo (lotus)

la famille des Nélumbonacées comprend deux espèces que l'on retrouve à l'état sauvage. Le Nelumbo Nucifera et le Nelumbo Lutea. Il ne faut pas confondre Lotus et Nénuphar, car se sont deux plantes appartenant à des familles bien différentes. On peut les distinguer en observant l'anatomie de la plante. En effet, les feuilles du Nénuphar sont codiformes et flottent à la surface de l'eau tandis que le Lotus a des feuilles rondes, en forme de cône, qui s'élèvent bien au dessus de l'eau.

Nelumbo Nucifera:

Le Nelumbo Nucifera est principalement originaire d'Asie et d'Extrême-Orient. On le retrouve en Chine, en Corée, au Japon, en Inde, ou encore en Iran et en Azerbaïdjan. La plante est également présente dans le nord de l'Australie.

Le Nelumbo Nucifera et sa splendide floraison.

 

Cultivé en Chine depuis plus de 2000 ans, le Lotus est très largement utilisé dans de nombreux domaines tels que la médecine chinoise, la gastronomie et même la cosmétique. C'est une plante ornementale dont toutes les parties ont un usage et peuvent être consommées. Elle possède des propriétés anti-âge qui deviennent de plus en plus utilisées. La plante a aussi toute son importance dans la religion hindoue et le bouddhisme. En effet, il est dit qu'à la naissance de Bouddha, des fleurs de lotus surgissaient à chacun de ses pas. Il est d'ailleurs souvent représenté assis sur une fleur de lotus, dans une position suggérant l'illumination. Dans l'hindouisme, certaines divinités sont également représentées sur des fleurs de lotus. Le peuple chinois considère la fleur comme un symbole de pureté car elle s'élève du limon boueux et reste pourtant immaculé, tout comme ses feuilles, bien connues pour leur "Effet Lotus".

Les feuilles du lotus peuvent atteindre plus d'un mètre de diamètre etsont dotées d'un extraordinaire pouvoir hydrofuge.

 

Cet "Effet Lotus" fait que l'eau n'adhère pas à la feuille et glisse dessus, comme une perle d'eau. C'est un phénomène qui s'explique par la rugosité nanométrique des feuilles. Cette propriété a été reprise avec le téflon, qui ne nécessite aucun nettoyage. Même des liquides aussi collants que le miel n'adhère pas à la feuille de Lotus. D'autres plantes telles que la Capucine ou le Taro ont aussi cette propriété. C'est aussi le cas du plumage des canards par exemple.

L'Effet Lotus est dû à la rugosité nanométrique des feuilles.

 

La plante a une physionomie assez particulière. Elle forme des rhizomes à partir desquels poussent feuilles et fleurs sur des tiges pouvant atteindre 2 mètres de long. Tout comme les nénuphars, la plante s'enracine au fond des étangs et des lacs, jusqu'à plus de deux mètres sous l'eau. Les feuilles flottent puis s'élèvent à la surface de l'eau lorsque la tige est suffisamment épaisse et solide pour supporter son poids. Elles peuvent atteindre un diamètre de plus de 100 cm. Les fleurs peuvent mesurer jusqu'à 30 cm de diamètre et sont d'une couleur rose pâle aux bord des pétales, et allant jusqu'au jaune-blanc vers le coeur de la fleur. C'est à cet endroit que se trouve le fruit contenant les graines. Il n'échappe à personne que celui-ci ressemble curieusement à un pommeau d'arrosoir. Il est constitué d'une vingtaine d'alvéoles dans lesquelles les graines se forment et son protégées. Une fois à maturité, celles-ci peuvent être récupérées et semées. Elles font généralement la taille d'une petite noisette. Dans la nature, elles se détachent et tombent dans l'eau pour germer dans le fond, après plusieurs semaines.
Le fruit du lotus, contenant les graines.

 

Nelumbo Lutea :

Le Nelumbo Lutea pousse dans le sud des Etats-Unis, au Mexique, à Honduras, dans les Caraïbes et dans le nord de la Colombie. Il a la même physionomie que le Nelumbo Nucifera, à la différence que ses fleurs sont de couleur jaune.

Le Nelumbo Lutea se diférencie de son cousin asiatique par ses grandes fleurs jaunes.

 


 

La plante se cultive facilement chez soi, pourvu qu'elle dispose de suffisamment de place et d'un sol assez riche. Il faut l'immerger sous 30 à 100 cm d'eau et lui prévoir un volume de terre d'au moins 100 cm de diamètre sur 40 cm de hauteur. L'apport de sang séché et de corne broyée pour engrais est tout à fait favorable au développement de la plante et à sa floraison. Elle peut passer l'hiver à l'extérieur jusqu'à -15°C sans problèmes, pourvu qu'elle soit suffisamment immergée afin que le rhizome ne gèle pas.

 

Pour multiplier la plante, on peut procéder à la division du rhizome 4 à 5 ans après la plantation. Le rhizome doit être manipulé avec précaution car il est fragile et casse très facilement. Si l'eau s'infiltre dedans, cela entraînerait le dépérissement de la plante. C'est pourquoi il faut laisser 1 à 2 noeuds avant le bourgeon de départ pour ne pas que pourisse la plante.

Le rhizome du Lotus, très présent dans la gastronomie et la cuisine chinoise.

 

On peut également procéder au semis de graines de lotus, à partir du mois de Mars. Il faut avant toute chose inciser les graines à l'aide d'un cutter ou d'une scie car celles-ci sont recouvertes d'une couche de cire très solide, qui les préserve des dommages du temps et garde l'embryon à l'abris de l'humidité. En effet, les graines de lotus ont la particulatiré de pouvoir germer des centaines voir des milliers d'années après leur récolte. C'est l'expérience qu'a menée le professeur Jane Shen Miller, en faisant germer des graines de lotus âgées de 1200 ans (lire l'article ABC ou l'article du Seed Science Research). Une fois incisée, il faut placer les graines dans un verre d'eau chaude pour démarrer la germination. 3 à 10 jours plus tard apparaît un germe de couleur vert tendre. Il faut régulièrement changer l'eau du verre afin qu'elle ne croupisse pas, et manipuler la graine avec précaution. Lorsque les graines ont plusieurs petites racines et tiges, il faut les transplanter dans des pots de terre enrichie de sang séché et de corne broyée, immergés à très faible profondeur, au chaud. Ce n'est que l'été venu qu'elles pourront rejoindre le bassin, sous une faible profondeur (-30 à -40 cm) et qu'elles donneront au plus chanceux une floraison dès la première année. Il faut déplacer les pots tout au fond de l'étang pour la saison froide et les y laisser pour l'année d'après.

Les graines de Lotus.
Le Nelumbo Lutea, poussant dans un cours d'eau.

 

Il existe plusieurs autres espèces de Lotus obtenues par croisement. Ils présentent des fleurs plus ou moins doubles et pouvant aller du blanc jusqu'au rose très foncé. C'est le cas du Nelumbo Osiris.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la rubrique Botanique
Retour à la page d'accueil